La communication non violente (CNV)

Développée aux États-Unis dans les années 60, par le docteur Marshall Rosenberg (1934-2015), la Communication Non Violente s'inspire fortement des travaux de Carl Rogers (1902-1987), dont il a été l'élève. Sur les traces de Gandhi, ce nouveau porte-parole de la non-violence aura l'occasion de tester l'efficacité de sa méthode auprès de diverses communautés américaines (école, institutions publiques) en prise aux conflits raciaux et socio-économiques de l'époque. Le succès qu'il rencontre l'amènera alors à créer le Center for Non-Violent Communication à Sherman (Texas). L'apparition en France de la CNV, date de quelques années seulement, suite aux conférences d'un ancien avocat Thomas d'Ansembourg, auteur du célèbre "Cessez d'être gentil, soyez vrai". La méthode connaît depuis un retentissement important du fait de ses applications à la médiation.

 

La Communication NonViolente est une démarche qui met en lumière ce qui facilite ou entrave la relation. Elle nous aide à renouer avec une qualité d’écoute de soi-même et de l’autre, et à retrouver la bienveillance et l’empathie que nous portons naturellement en nous, à partir de la vision fondamentale que tous les êtres humains ont les mêmes besoins.

Depuis sa création dans les années 1970, elle est enseignée et appliquée partout dans le monde, y compris dans des zones de conflit et de violence.

 

Elle est une invitation à concentrer notre attention sur ce qui est en jeu chez nous et chez l’autre, et à réfléchir à notre intention : continuer à jouer à « qui a tort, qui a raison ? » ou bien (r)établir le lien.

Au sein des équipes, le processus Communication NonViolente (CNV) permet de clarifier les enjeux, de faciliter la prise de décision et la mise en œuvre de projets. La pratique de la Communication NonViolente (CNV) nous permet alors de développer un climat de confiance, de coopération et de solidarité entre collègues, quel que soit le rôle de chacun.

La Communication NonViolente (CNV) est utilisée pour résoudre les conflits, améliorer les relations et accroître les performances dans tous les domaines de l’activité humaine.

La technique repose sur l'application de quatre principes fondamentaux :

Discussion de groupe

1) Toute situation doit pouvoir être observée sans juger les autres

2) Chacun doit apprendre à exprimer son propre ressenti

3) à exprimer ses besoins

4) et à formuler ce qu'il attend de l'autre